Registry Search Mobile

Registry Search

Une citoyenne très préoccupée

Reference Number
181
Date Submitted
2020-12-18 11:21:06 AM
Text

Je ne rédige pas mon commentaire ne me disant que cela viendra changer quelque chose. J’ai assisté aux séances d’information virtuelles et j’ai bien compris que l’Agence ne semble pas se soucier réellement des inquiétudes et préoccupations des ciotyen.nes. La preuve, c’est que le projet sera accepté avec une évaluation environnementale qui ne porte que sur la première phase du projet, sois la pointe de l’iceberg au niveau des impacts et des enjeux relatifs au projet. Il nous ait tous apparut énormément décevant de constater les limites de l’évaluation, que ce soit au niveau de l’étape du projet concerné, qu’au niveau de la zone d’étude comprise dans l’évaluation. Oui, les citoyen.nes de Contrecœur seront décidément très impactés par la mise en œuvre du port de Contrecœur, mais c’est l’ensemble de la région, et même de la province, qui sera touchée par les augmentations de GES, par le trafic maritime et routier ainsi que par les pressions environnementales importantes qui pèseront sur le fleuve St-Laurent.  

Les statistiques actuelles concernant les pertes de biodiversité mondiales sont extrêmement alarmantes. Les causes principales en jeu sont la destruction et la modification des habitats naturels. Les conséquences désastreuses constatées jusqu’à présent de notre exploitation des milieux naturels ne seront qu’amplifiées dans les années à venir par les changements climatiques, dont les effets ne se font pratiquement pas ressentir pour le moment, le pire reste à venir. Le projet d’expansion du port de Montréal s’installe dans le même dogme économique qui favorise une croissance à tout prix au dépend de conséquences environnementales énormément préoccupantes.

Pourquoi est-ce qu’en 2020, nous croyons que le progrès s’inscrit dans des projets d’une telle envergure qui ne font qu’accélérer la vitesse à laquelle nous faisons dépérir les écosystèmes mêmes qui nous font vivre.

Nous devons À TOUT PRIX cesser de contribuer aux processus accélérés d’extinction des espèces et d’augmentation des émissions de GES. Nous sommes à l’heure des changements, et le projet du port de Contrecœur n’est certainement pas un bon choix.

Submitted by
Laurie-Anne Dansereau
Phase
N/A
Public Notice
N/A
Date modified: